Qu’est-ce que le Material Design ?

Le Material design est l’ensemble des règles graphiques éditées par Google destinées à la création et à l’utilisation des applications Android. L’objectif premier de cette charte graphique innovante et source de créativité est de garantir la facilité d’utilisation des applications.

Langage visuel et interactif, le Material Design est utilisé pour unifier le style graphique des applications et ainsi uniformiser leur ergonomie, quel que soit le support de lecture utilisée. Voir cette définition du Material Design par l’agence UX Usabilis.

Quels sont ses objectifs ?

Créé par Google, le Material Design est une norme ou charte graphique servant à combiner les principes généraux du Design avec l’innovation technologique liée aux possibilités interactives des interfaces selon leurs différents supports de lecture (smartphone, tablettes, montres, télévisions ou sites web). Le but étant d’harmoniser et d’unifier l’expérience utilisateur (UX) avec l’interface utilisateur (UI). Grâce au Material Design, il est désormais possible de créer des interfaces universelles du point de vue visuel, mais aussi pratique, pour tous et pour tout support.

Les trois objectifs majeurs du Material Design sont :

  • Créer : élaborer un langage visuel permettant de synthétiser les principes classiques du bon design avec l’innovation et la possibilité de la technologie et de la science.
  • Unifier : développer un système sous-jacent unique qui unifie l’expérience utilisateur sur les plates-formes, les périphériques et les méthodes de saisie.
  • Personnaliser : développer le langage visuel propre au Material Design et mettre en place une base flexible pour l’innovation et l’expression de la marque.

Dans la vidéo, ci-dessous, les designers de Google expriment bien leurs motivations initiales, la manière dont ils ont travaillé et les expériences « physiques » effectuées.

Quels sont ses principes ?

Le Material Design repose sur 3 principes de bases qui sont :

Material est la métaphore.

La conception matérielle s’inspire du monde physique et de ses textures, y compris de la façon dont elles reflètent la lumière et projettent des ombres. Les surfaces matérielles réinventent donc les médiums du papier et de l’encre. La relation entre l’espace et le mouvement s’en trouve ainsi s’en trouve pleinement définie et par là même la créativité et l’innovation s’en trouve encouragées. Les jeux d’ombres font des surfaces et des bords des repères visuels si familiers qu’ils permettent aisément une immersion dans la technologie et l’interactivité au-delà du monde physique.

Fournir un graphisme vif et intentionnel.

Audacieux, graphique, intentionnel, ce nouveau procédé graphique dédié au Responsive Design guide en quelque sorte la conception selon des méthodes de conception d’impression – typographie, grilles, espace, échelle, couleur et imagerie – afin de créer une hiérarchie, une signification et un focus qui plongent les utilisateurs dans une expérience des plus mémorables.

Le mouvement donne du sens.

Le mouvement concentre l’attention et maintient la continuité, grâce à une rétroaction subtile et à des transitions cohérentes. À mesure que les éléments apparaissent à l’écran, ils transforment et réorganisent l’environnement, les interactions procurant de nouvelles transformations. Ce que l’utilisateur voit à l’écran est ce qu’il perçoit dans la réalité.

La Material Design est qualifié de Cross-platform, c’est-à-dire qu’il gère la même interface utilisateur sur toutes les plateformes en utilisant des composants partagés sur Android, iOS et le Web.

le blog UX a consacré, sur son site internet, un article complet pour en savoir plus sur le Material Design.