Comment décrocher rapidement son permis bateau ?

En quelques jours seulement, il est possible de passer son permis bateau option côtier, eaux intérieures et/ou hauturier. Bref, il n’a jamais été aussi facile de naviguer avec un bateau à moteur, sachant que le permis vous octroie le droit de conduire un bateau de plaisance de jour comme de nuit sans limites de puissance, sur tous les fleuves, lacs et canaux de France (pour l’option eaux intérieures), jusqu’à 6 milles nautiques (environ 11 km) d’un abri côtier (pour l’option côtier), ou en haute mer (pour l’option hauturier). Alors, pourquoi ne pas se jeter à l’eau tout de suite et demander à passer son examen ?

Une simple formalité

En ce qui concerne les formalités administratives, elles sont relativement aisées à remplir :

L’âge requis est de 16 ans au minimum, bien que des dérogations puissent être accordées dès l’âge de 14 ans dans le cadre de fédérations sportives pour des bateaux de plaisance de moins de 20 mètres de long.

Il faut ensuite se rendre à la Délégation à la Mer et au Littoral, qui se trouve généralement dans l’enceinte de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) de votre département. Là, on vous fournira un dossier d’inscription avec 2 formulaires à remplir (l’un de ces formulaires correspond au certificat médical  qu’il faudra établir auprès de votre médecin de famille). Il faudra le rendre accompagné des pièces justificatives suivantes : photo d’identité, photocopie d’une pièce d’identité, timbre fiscal de 38 euros pour avoir le droit de passer l’examen, autre timbre fiscal de 70 euros pour la délivrance du permis (les timbres fiscaux sont vendus sur internet sur ce site du gouvernement).

Equipé de votre dossier complet, vous pourrez donc passer le permis bateau. En quoi consiste-t-il ? Comment vous préparer ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Un examen en 2 parties

Le permis bateau se déroule en deux temps : la théorie et la pratique.

Votre bateau école interviendra pour vous former sur ces 2 aspects.

L’épreuve théorique est constituée d’un QCM de 30 questions sur boîtier électronique, et se déroule en présence d’autres candidats à la DDTM la plus proche de votre lieu de formation. Les questions portent sur tous les sujets abordés dans le code de navigation : balises et panneaux de signalisation, lecture de cartes maritimes, règles de sécurité. Cinq questions sont forcément relatives à la VHF (communication radio), et une question porte obligatoirement sur la réglementation environnementale. Pour réussir, il vous faudra faire moins de 6 erreurs, et donc répondre juste à au moins 25 questions.

L’épreuve pratique se passe au sein de votre organisme de formation. Votre moniteur remplit scrupuleusement un livret d’apprentissage lors de votre sortie en bateau-école. C’est à lui de valider ou non cette partie de l’examen. Sachez qu’il faut au moins 3h30 de formation dont 2 heures passées à la barre pour être reçu. Plusieurs savoir-faire sont essentiels à la validation de votre permis : les différentes manœuvres pour se diriger sur l’eau (virer à babord et à tribord, marche arrière…), l’analyse des conditions météo, la procédure en cas d’homme à la mer, le respect des règles environnementales…Il suffit d’être attentif aux conseils du formateur et tout se passera bien !

Alors, vous avez décroché votre permis ? Félicitations, vous êtes désormais libre de naviguer où bon vous semble !